Les Librairies Fontaine

Les Librairies Fontaine



PARTAGER
Date de publication
Éditeur
Vuibert
Collection
La Librairie Vuibert
Nombre de pages
448
EAN13
9782311101836
ISBN
978-2-311-10183-6
LES PARISIENNES, LEUR VIE, LEURS AMOURS, LEURS COMBATS. 1939-1949
De ANNE SEBBA
Vuibert
24,90
Présentation
1940, les Allemands occupent Paris, une ville vidée de ses hommes.
Coco Chanel ferme boutique et s’installe au Ritz. Irène Némirovsky comprend qu’il est trop tard pour échapper à son destin et entame son chef-d’oeuvre, Suite française. Germaine Tillion participe aux débuts de la Résistance et Simone de Beauvoir fait comme si de rien n’était tandis que la vie mondaine bat son plein autour de Josée de Chambrun et Corinne Luchaire. À 19 ans, Simone Signoret n’a d’autre choix que de travailler pour gagner de quoi faire vivre sa famille et Rose Valland refuse d’assister impuissante au pillage des musées.
Des scènes des cabarets au camp de Drancy en passant par les loges de concierge et les queues devant les magasins sans oublier les maisons closes, la vie de 20 millions de Françaises a été bouleversée par l’histoire.
Tout semble avoir été dit sur la période de l’Occupation et les années qui l’ont suivie mais nul ne les avait jamais évoquées du point de vue des femmes. Anne Sebba leur rend la parole dans cette vaste fresque humaine.
 
Auteure de nombreuses biographies, Anne Sebba est historienne. Elle vit et travaille à Londres.
Le mot du libraire
30 mai 2018

Le courage des femmes.

La période de l'Occupation vue du point de vue des femmes.Une entreprise inédite et passionnante menée par l' historienne anglaise Anne Sebba et qui n'avait jamais fait l'objet d'une étude aussi fouillée. Quel fut le quotidien de ces millions de femmes pendant ces années sombres c'est ce que cette enquête dévoile avec beaucoup de témoignages dont un bon nombre sont inédits. Le titre du livre pourra sembler provocateur.Or c'est bien de La Parisienne dont il est ici question, celle qui incarne cette femme élégante et qui aura la préoccupation de le rester tout au long de cette période même quand il lui a fallu prendre des risques où sortir les armes et tirer sur l'occupant.L'auteure s'en explique très bien en ces termes: "Si de nombreuses Anglaise et Américaines eurent l'occasion de revêtir un uniforme, s'octroyant de fait la supériorité morale d'avoir combattu le fascisme,les Françaises ne purent le faire. La décision de soigner leur apparence, de rester chics et élégantes autant que faire ce peut, de ne pas permettre aux nazis de balayer tout respect de soi fut leur manière de porter l'uniforme." Les Parisiennes ou le courage des femmes sous l'Occupation!
S'identifier pour envoyer des commentaires.
Infos disponibilités
  • 14 812 références en stock, expédiées aujourd'hui ou demain
  • Pas en stock, mais expédié sous 4 à 7 jours ouvrés. Des difficultés de réimpression et d’acheminement peuvent donner lieu à un délai additionnel de 2 semaines.
  • Épuisé, non publié ou non commercialisé
  • À paraître